L’ACCORDÉONISTE
Catherine Dargent . Sergio Tomassi
UN DUO ACCORDÉON - VOIX

Le 19 décembre 1915 , Édith Gassion, une môme pas comme les autres, voit le jour à Paris...
 

Le vendredi 11 octobre 1963, s'éteignaient à quelques heures d’intervalles, Édith Piaf,

à peine âgée de 48 ans puis, dans sa 74ème année, le poète et académicien Jean Cocteau (1889-1963).
 

Par cette étrange journée de « double deuil national » qui allait bouleverser la France entière, s'achevait "à la vie à la mort" une longue amitié tissée depuis plus de vingt ans.
 

Édith ne croyait pas à la mort, "je n’ai pas peur de passer le grand portail", en nous quittant, elle ne sait pas qu’elle signe son contrat pour l’éternité...

Découvrez une ballade à travers les chansons et la vie de la Môme, et un clin d’œil à ses proches, tout au long de ce spectacle…

Ce duo revisite les grandes chansons, mais vous serez aussi étonnés par des textes et des anecdotes totalement méconnus.
 

Avec l'Accordéoniste, Padam Padam, Je ne regrette rien, ou encore l'Hymne à l'Amour,

et d'autres, on redécouvrira la Dame à la petite robe noire avec des arrangements musicaux complètement revisités.
 

Mais ce récital propose aussi de découvrir des anecdotes sur sa vie, des chansons méconnues ou presque, qui sont de véritables bijoux : Télégramme, Monsieur et Madame, Le Droit d'aimer, et des hommages écrits par d'autres "grands" comme Allain Leprest et Reggiani.